Télécharger
l’édition n°670
au format PDF
Région Lausanne Région Lavaux Région Riviera Région Chablais Région Oron
Dernière minute
La semaine prochaine
Bonus du net

Le Vallon de la Tinière sous surveillance

Villeneuve Lors de violents orages, la commune se réveille souvent inondée. Pour y remédier 9,6 mios seront investis pour sécuriser le cours d'eau de la Tinière.

Lors de la dernière séance du Conseil communal de juin, la Municipalité a déposé un préavis demandant un crédit d'investissement de 3,6 mios de francs afin de terminer la sécurisation du Vallon de la Tinière qui lors de gros orages occasionnent régulièrement des dégâts. Après les crues de 2006 et de 2007, des mesures d'urgences ont déjà été engagées pour sécuriser le secteur Le Lac-Plancudrey pour un montant de 6,5 mios de francs. Les travaux, sont en cours de réalisation et portent notamment sur la création de deux dépotoirs à la hauteur du hameau de Plancudrey afin de retenir les gros blocs de pierre et de bois. «Lors des violents orages du 29 juillet, ces premiers travaux effectués ont rempli à la perfection leur rôle. Nous avons pu éviter de gros dégâts», a confirmé le municipal en charge des eaux des domaines publics, Michel Oguey.

Le Conseil communal devra à l'automne se prononcer sur le solde à engager pour les travaux liés cette fois-ci au secteur supérieur de la Tinière. «Ces travaux sont indispensables si nous voulons assurer la sécurité des habitants», reconnaît le municipal qui ne voit pas comment le Conseil communal pourrait refuser un tel préavis. Si les investissements sont acceptés, les travaux pour sécuriser la totalité du Vallon de la Tinière dureront encore jusqu'à fin 2014-début 2015. Le coût total des travaux s'élève à 9,6 mios de francs. La Confédération y contribue à hauteur de 1,8 mio, le canton à hauteur de 4,8 mios, l'ECA pour 85'000 francs, le reste étant à charge de la commune.sgi

Date:08.08.2013
Parution: 670

Dans ce dossier

Documents

En images

Vidéo
Documents audio