Télécharger
l’édition n°671
au format PDF
Région Lausanne Région Lavaux Région Riviera Région Chablais Région Oron
Dernière minute
La semaine prochaine
Bonus du net

Satire et grand crus au Festival Offenbach

St-Saphorin Les 30, 31 août et 1er septembre, le Festival à l'honneur du célèbre compositeur prévoit 40 concerts gratuits sur sept scènes avec pas moins de 200 artistes et deux soirées spéciales de gala. Thème de cette 4e édition: «Amour et humour».

Cadre de rêve et spectacle de qualité, une formule qui séduit.  DR

Chansons coquines, satire, opéra bouffe, repas à quatre plats et grands crus: c'est le savoureux mélange que propose le Festival Offenbach à St-Saphorin. Un alliage détonnant et étonnant, village vignerons oblige, qui accueillera la 4e édition du 30 août au 1er septembre.

200 artistes sur 7 scènes

Avec pour thème «Amour et Humour», cette édition propose 40 concerts gratuits. Les performances se dérouleront au fil des rues du village, les journées de samedi et de dimanche. Au programme: Offenbach et autres mélodies. Pas moins de 200 artistes se côtoieront et animeront les sept scènes du festival. Parmi eux, les Farceurs Lyriques, Provox, Voix 8, Adopéra, Geneva Brass Quintet, Solstice, Mini Stings. Et pourquoi ce thème? «L'humour est une des caractéristiques de l'opérette. Quant à l'amour, c'est un sujet souvent présent dans les chansons des groupes invités, explique Dominique Tille, directeur artistique du festival. Le répertoire d'un des chœurs est par exemple composé de chansons coquines de la Renaissance, un autre groupe est spécialiste des chansons sur le mariage.»

Rire et manger

Nouveauté cette année, le dîner-spectacle du vendredi soir qui aura pour thème «Les 5 sens». La soirée a été minutieusement planifiée pour mettre tous les sens en émoi. Au menu: quatre plats-surprise concoctés par les chefs de Saveur & Couleur, une fine sélection de vins du village effectuée par Jérôme Aké, sommelier de l'Auberge de l'Onde en collaboration avec les vignerons de l'Appellation St-Saphorin et le groupe «Quatuor bocal» avec son spectacle «Amuse-bouches» mêlant musique et cuisine. Le prix total est de CHF 80.-, sur inscription. « Nous voulions une soirée d'ouverture particulière », explique Christophe Pinget, organisateur du festival.

Autre moment fort, le concert de gala, payant lui aussi, mais au prix de CHF 30.-, donné dans l'église par la mezzo-soprano Carine Séchaye, sous le titre «Elle connaît la chanson». «Le week-end se terminera avec un spectacle humoristique sur la Traviata, annonce le directeur artistique. Une compagnie parisienne jouera la préparation de cet opéra».

Programme, infos pratiques et

réservations sur: www.festivaloffenbach.ch

Sandra Hildebrandt

Date:15.08.2013
Parution: 671

Mélange de satires et de farces

Offenbach, compositeur et violoncelliste français, est l'inventeur de l'opéra-bouffe. Genre traitant de sujets drôles, il mêle satires et farces. Une sorte de parodie, complètement bouffonne. Destiné à faire rire les spectateurs, c'est avant tout le contenu, plus que la forme, qui se veut amusant. Offenbach créa son propre théâtre musical, les Bouffes-Parisiens, pour pouvoir faire jouer ses pièces.

Dans ce dossier

Documents

En images

Vidéo
Documents audio