Télécharger
l’édition n°671
au format PDF
Région Lausanne Région Lavaux Région Riviera Région Chablais Région Oron
Dernière minute
La semaine prochaine
Bonus du net

Gustave Eiffel, un illustre habitant de Vevey

Histoire A l'ouest de la ville, où il fût propriétaire d'une villa, la présence du célèbre ingénieur est évoquée par un petit port, dit Port Eiffel, doté depuis peu d'une plaque commémorative.

L'été, dit-on traditionnellement, est propice aux balades autour du Léman et à la découverte de lieux-dits originaux. Est-il en effet beaucoup d'habitants de la Riviera qui savent qu'un jour un ingénieur français Gustave Bönickhausen (1832-1923), acheta en 1893 une somptueuse propriété avec villa se mirant dans les eaux du lac à l'ouest de Vevey? Or par simplification phonétique, ce personnage qui deviendra mythique substitua à son patronyme le nom d'Eiffel. A l'ouest de Vevey, la présence de l'illustre ingénieur est évoquée par un petit port, dit Port Eiffel, doté depuis peu d'une plaque commémorative commanditée par le commune de Vevey et réalisée par l'Association historique Vibiscum. Pour l'anecdote, il convient de rappeler que l'ancien syndic de Corseaux, Georges Charotton donna des cours de natation à l'arrière-petit-fils de Gustave Eiffel.

La tour Koechlin, dite Eiffel

Chacun sait que Gustave Eiffel fut à l'origine d'un grand nombre d'ouvrages en charpente métallique, dont le plus connu est la tour parisienne (1889) qui porte son nom. Toutefois on ignore souvent que c'est un Suisse, chef de son bureau d'études, Maurice Koechlin (1856 - 1946), époux de la Veveysanne Emma Rossier, qui eut en 1884 l'idée même de la tour Eiffel dont il assura la conception, ainsi que celle d'autres ouvrages réalisés par les bureaux Eiffel.

Le port, ultime vestige

Gustave Eiffel aimait venir se reposer à Vevey dans sa demeure appelée «Villa Claire», puis «Valentine», comme ses filles, ainsi que naviguer sur La Walkyrie un vapeur de 18 m. construit pour lui en 1882 et amarré au port du Grand-Hôtel, qui, édifié en 1867 à l'emplacement de l'actuel bâtiment Nestlé, disparut incendié en 1957. La villa Eiffel, contiguë à l'hôtel, fut acquise en 1978 par la multinationale, qui la rasa pour ériger son centre de bien-être et de sport. Seul le port Eiffel, orné de sa nouvelle plaque, témoigne aujourd'hui de la présence veveysanne du célèbre ingénieur français.

François Berger

Date:15.08.2013
Parution: 671

Dans ce dossier

Documents

En images

Vidéo
Documents audio