Télécharger
l’édition n°685
au format PDF
Région Lausanne Région Lavaux Région Riviera Région Chablais Région Oron
Dernière minute
La semaine prochaine
Bonus du net

Mariage entre patrimoine et modernité

Saint-Maurice Délabré, le bâtiment Duc sera rénové. Le bureau d'architectes GayMenzel Sàrl décroche le mandat, parmi six candidats ayant présenté un dossier.

Les architectes Catherine Gay Menzel et Götz Menzel feront cohabiter l'ancien et le nouveau, tout en renforçant la stabilité du bâtiment.

Situé dans la Grand-Rue de Saint-Maurice, le bâtiment Duc est constitué de 4 maisons ayant été reliées entre elles au fil du temps. La construction est aujourd'hui à l'abandon et ses structures porteuses présentent une certaine instabilité. Désireuse de sauvegarder le patrimoine agaunois et de dynamiser l'activité de la vieille ville, la Municipalité a acquis le bâtiment en 2010: «Nous avons fait établir une analyse archéologique, puis mandaté un ingénieur civil pour étudier la statique du bâtiment. Les conclusions des deux experts étaient totalement en opposition: l'archéologue mettait en avant tout ce qu'il y avait à conserver, et l'ingénieur tout ce qui devait être détruit», explique Damien Revaz, président de Saint-Maurice. La commune a remis ces deux rapports à 6 bureaux d'architectes invités à proposer un projet de rénovation, et les lauréats sont les bureaux d'architectes Gay Menzel Sàrl et d'ingénieurs Lattion Bruchez Sàrl.

Un organisme évolutif

Le projet lauréat propose une rénovation des parties les plus abimées du bâtiment, mais aussi la sauvegarde des éléments à forte valeur patrimoniale, comme la façade donnant sur la Grand-Rue. Au niveau de l'organisation de l'espace intérieur, le concept joue avec le modèle de base: «Notre projet comprend le bâtiment comme un organisme ayant évolué dans le temps, et dont les pièces seraient l'ADN», précise l'architecte Götz Menzel. La structure porteuse sera renforcée, pour répondre aux normes parasismiques. À terme, le bâtiment comprendra une galerie d'art et des ateliers (voir encadré), ainsi que des appartements au deuxième étage et dans les combles. Le coût des travaux est estimé à 3,3 millions, mais doit encore être affiné par les mandataires. L'investissement devra être validé par le Conseil général dès le devis établi.

Textes et photo: Valérie Passello

Date:21.11.2013
Parution: 685

Une galerie d'art particulière

Le rez-de-chaussée et le 1er étage du bâtiment Duc seront loués par la FOVAHM (Fondation Valaisanne en faveur des personnes Handicapées Mentales), pour en faire une galerie d'art et un atelier de création. La fondation déménagera de l'appartement qu'elle occupe depuis 2007 à Saint-Maurice, où 8 artistes souffrant de handicap mental se rendent au quotidien pour se livrer à leur art. Sans lieu d'exposition fixe jusqu'ici, les artistes bénéficieront désormais d'un espace permanent pour travailler et présenter leurs œuvres.

Dans ce dossier

Vidéo
Documents audio