Télécharger
l’édition n°700
au format PDF
Région Lausanne Région Lavaux Région Riviera Région Chablais Région Oron
Dernière minute
La semaine prochaine
Bonus du net

Monthey et Bex reliés par une ligne CFF ?

Transports Le Groupe Mobilité Chablais propose un tracé susceptible d'assurer une desserte directe entre Monthey et le futur hôpital de Rennaz, en passant par Bex.

Marc Dunant, Rachel Blatter et Pierre-Yves Pièce (de.g. à d.) se battent pour que tout le Chablais bénéficie d'une desserte efficace. V. Passello

Que le futur Hôpital Riviera-Chablais soit accessible en transports publics depuis tout le Chablais, y compris Monthey et Bex, c'est le but poursuivi par le Groupe Mobilité Chablais (GMC). L'idée date de 2011: soumise au comité de pilotage de Chablais Agglo lors de sa mise en consultation publique, elle s'est étoffée depuis, explique le président du GMC Marc Dunant: «Nous proposions une boucle Aigle-Bex-Monthey permettant un trajet en 12 minutes entre Aigle et Monthey, sans laisser de côté les autres communes de l'Agglo. Par la suite, le GMC s'est fortement impliqué dans les discussions au sujet de la desserte du futur hôpital de Rennaz, qui s'est naturellement greffée sur le projet initial».

Pas de concurrence

Le GMC propose deux variantes, dont la plus efficace, estimée à 30 millions de francs, quitterait la ligne du Simplon après la gare de Bex avant de traverser l'autoroute puis le Rhône, pour rejoindre la ligne Sud-Léman près de Massongex. La seconde serait plus courte et moins coûteuse (20 millions), mais le trafic y serait plus lent. Rachel Blatter, membre du GMC, estime que le futur terminal rail-route prévu à Monthey pourrait être inclus dans la boucle: «le trafic industriel en bénéficierait, en allant directement en direction de la Riviera sans devoir rebrousser chemin à St-Maurice». Dans tous les cas, le GMC ne cherche pas à concurrencer les Transports Publics du Chablais: «L'AOMC garderait tout son sens pour une desserte fine entre Aigle et Monthey, et renforcer l'activité de la gare de Bex amènerait des clients supplémentaires au BVB», assure Marc Dunant. Le GMC entend maintenant convaincre les autorités locales, cantonales et fédérales du bien-fondé de son projet.

Valérie Passello

Date:20.03.2014
Parution: 700

Dans ce dossier

En images

Vidéo
Documents audio