Télécharger
l’édition n°778
au format PDF
Région Lausanne Région Lavaux Région Riviera Région Chablais Région Oron
Dernière minute
La semaine prochaine
Bonus du net

Et vogue la Chaloupe !

Collombey-Muraz Une exposition présente les projets du concours d'architecture en vue de la création d'un nouveau foyer La Chaloupe pour les jeunes en difficulté. La construction devrait débuter en 2016.

Vue sur la cour d'entrée du futur foyer: les jeunes profiteront de l'espace et de locaux lumineux. MSV architectes urbanistes

Valérie Passello

«Nous voulions quelque chose de lumineux, aéré, un endroit où les jeunes de 7 à 18 ans puissent profiter de l'espace. Le concept général, les qualités architecturales et l'aspect économique étaient les critères principaux du jury: le projet lauréat s'est détaché largement», déclare Patrick Suard, directeur de La Chaloupe. Le foyer accueille des garçons et filles en âge de scolarité confrontés à des difficultés sociales, familiales, scolaires ou comportementales. Mais la bâtisse actuelle, située à Collombey-Muraz, ne répond plus aux normes ni aux besoins des résidents et du personnel, ajoute le directeur: «La maison est sur quatre étages. Pour l'équipe éducative, il est difficile d'être partout à la fois. De plus, en cas d'accueil d'urgence, nous devons transformer une salle de colloque en chambre: ce n'est pas adéquat». En partenariat avec l'Office fédéral de la justice (OFJ) et le Service cantonal de la jeunesse (SCJ), ainsi que le Service cantonal des bâtiments, l'association a donc lancé un concours d'architecture en juin dernier, pour la construction d'une nouvelle structure sur un terrain à Collombey-le-Grand, mis à disposition pour 30 ans en droit de superficie par la commune de Collombey-Muraz.

Comme à la maison

Les 15 projets architecturaux reçus sont exposés à la salle des combles de l'administration communale jusqu'au 8 novembre. Quatre d'entre eux ont été primés et c'est celui du bureau genevois MSV architectes urbanistes, signé Blerd Zeqiraj et Michel Nunes, qui l'emporte. Conçue comme un espace d'habitation, la construction se présentera sur deux étages et met l'accent sur la notion «être chez soi», ce qui ravit Patrick Suard: «Nous nous réjouissons d'y être. Il est vraiment très important pour nous de créer un esprit le plus familial possible, que les locaux ne ressemblent pas trop à une institution ou à une prison, malgré le nombre de chambres: 12 individuelles et 2 d'urgence. Nous n'allons pas augmenter le nombre de nos résidents, mais l'espace sera quasiment doublé par rapport à aujourd'hui». L'investissement de 3 à 4 millions (montant qui s'affinera lors d'études ultérieures) sera réparti entre l'association, l'OFJ et le SCJ. Si tout avance comme prévu, le premier coup de pioche devrait être donné en 2016 et le nouveau foyer être inauguré à la rentrée d'août 2017.

Date:05.11.2015
Parution: 778

Dans ce dossier

Documents

En images

Vidéo
Documents audio