Télécharger
l’édition n°797
au format PDF
Région Lausanne Région Lavaux Région Riviera Région Chablais Région Oron
Dernière minute
La semaine prochaine
Bonus du net

Les 880 nouveaux habitants approchent

Rennaz Accepté en novembre dernier, le plan partiel d'affectation des Cornettes, projet de quartier qui verra la population doubler, a fait l'objet d'une mise à l'enquête complémentaire. Les surfaces d'assolement perdues dans le cadre du projet devront en outre être compensées.

Exemple indicatif de l'organisation de l'espace dans le futur quartier des Cornettes.Repetti sàrl

Valérie Passello

Le plan partiel d'affectation (PPA) des Cornettes a fait grand bruit lors de son passage devant le Conseil général de Rennaz le 12 novembre 2015 (voir Le Régional 777). Mais malgré les 29 oppositions déposées pendant la mise à l'enquête, l'objet a passé la rampe du législatif. Le PPA prévoit la création d'un nouveau quartier d'habitations au nord du village de Rennaz, face au futur hôpital Riviera-Chablais. Les modifications apportées en novembre par le plénum, qui prévoient notamment des styles de toitures libres et un changement de zone permettant l'habitation collective, ont fait l'objet d'une mise à l'enquête complémentaire du 13 janvier au 11 février. Lors de sa séance du 17 mars, le Conseil général a entériné les décisions prises précédemment et levé les trois oppositions enregistrées dans cette deuxième procédure. Concernant le libre choix des toitures, la Municipalité répond aux opposants que cette disposition permettra de «favoriser une diversité de typologies architecturales». Quant au remplacement de la zone «d'installations publiques» en zone «de centre de localité II», l'exécutif considère que «la proposition du Conseil général offre une certaine souplesse, favorable à la valorisation rapide du site et à un usage qui puisse évoluer au fil du temps».

Quand la LAT s'en mêle

Sans influence sur le vote du 17 mars, un changement a été apporté au dossier concernant les surfaces d'assolement, en lien avec la loi sur l'aménagement du territoire (LAT). «En cas de crise majeure comme une guerre ou une famine, le pays doit garder des terres cultivables afin de pouvoir subvenir à ses besoins. La commune doit donc compenser les surfaces d'assolement perdues dans le PPA Cornettes, soit environ 8 hectares», explique le municipal Gérald Dumusc. Après prospection de son territoire, la Municipalité a dégagé une zone de 40'480 m2 dans le PPA Grand-Clos qui existe depuis longtemps. La moitié des surfaces d'assolement utilisées par le projet Cornettes est donc compensée directement par Rennaz. Le solde sera compensé par les réserves vaudoises, étant donné que le projet est d'importance cantonale, précise Gérald Dumusc: «Rennaz fait partie de l'agglomération Rivelac et du concept de développement du Haut-Lac URB 8. Si cela n'avait pas été le cas, nous n'aurions sûrement pas pu bénéficier de cette mesure».

Date:24.03.2016
Parution: 797

en chiffres

880 personnes habiteront dans le futur quartier: le village de Rennaz verra ainsi sa population doubler77'563 m2 sont concernés par le PPA Cornettes100 emplois devraient être générés sur cette zone60 lits seront à disposition pour les personnes âgées dans un EMS prévu sur le site20 appartements protégés seront construits

Dans ce dossier

Documents

En images

Vidéo
Documents audio