Télécharger
l’édition n°831
au format PDF
Région Lausanne Région Lavaux Région Riviera Région Chablais Région Oron
Dernière minute
La semaine prochaine
Bonus du net

Un déficit « raisonnable »

Aigle Sur les quelque 50 millions du ménage communal, le budget 2017 prévoit un excédent de dépenses de 1,5 million.

Frédéric Borloz (à g.) et Piero Ruggiero ne s'alarment pas face au déficit budgétisé, mais surveilleront les dépenses.V.Passello

«Au vu des marges d'autofinancement effectives de ces dernières années, ce déficit de 1,5 mio reste raisonnable», estime le syndic aiglon Frédéric Borloz. L'augmentation des charges prévue l'an prochain vient surtout de la contribution à la police intercommunale, au réseau d'accueil de jour de la petite enfance et à la facture sociale du canton. La capacité d'autofinancement, en baisse, est estimée à 521'720 frs. Toutefois, la commune entend vendre des terrains et renflouer ses caisses. Les investissements prévus, de l'ordre de 24 mios, comprennent en priorité: la réfection des routes, de l'ancienne Maison de ville, de l'école des Dents-du-Midi, l'aménagement de la médiathèque, le concours d'architecture de la Grande Salle et la construction du giratoire de Margencel.

Police sous la loupe

Les communes bénéficiant d'une police municipale doivent financer ce service mais aussi celui fourni par la police cantonale: un système que les autorités d'Aigle jugent «injuste et inéquitable». Le municipal de la sécurité Piero Ruggiero explique: «Nous voulons comparer les coûts et les tâches dans les communes qui ont un corps de police municipal et dans celles qui ne travaillent qu'avec la gendarmerie. Le but est de faire baisser notre participation cantonale». vp

Date:01.12.2016
Parution: 831

Dans ce dossier

Documents

En images

Vidéo
Documents audio