Télécharger
l’édition n°850
au format PDF
Région Lausanne Région Lavaux Région Riviera Région Chablais Région Oron
Dernière minute
La semaine prochaine
Bonus du net

Camps de vacances à l'école, sans école

St-Légier L'école Haut-Lac propose des camps thématiques aux étudiants de 4 à 13 ans durant les vacances scolaires. Entre sports, visites culturelles et ateliers créatifs, c'est une occasion de nouer des liens entre les jeunes de différents établissements privés et publics. Reportage.

Très prisé, l'atelier de legos techniques.

Texte et photos : Oriane Binggeli

«J'ai bien aimé le basket ce matin, mais je me réjouis d'aller faire une partie de bowling cet après-midi!»; «Moi, j'ai adoré la visite de la chocolaterie hier!»; «Regardez ce que j'ai fait pendant l'atelier de legos techniques tout à l'heure!». Le moins que l'on puisse dire, c'est que les conversations sont animées dans le hall de l'école Haut-Lac à St-Légier ce vendredi 21 avril.

En cette fin de vacances de Pâques, si le reste de l'établissement semble calme et le parking presque désert, une trentaine de jeunes étudiants parlent avec entrain de leur matinée respective, passée entre les classes et la salle de sport. «Ils sont ici pour les camps thématiques, explique Stephen McShane, coordinateur de l'événement. Le but est de leur proposer un maximum d'activités extra-scolaires et de les épuiser avant leur retour à la maison», poursuit-il en riant. D'ailleurs, les têtes blondes n'en ont jamais assez. Cinq minutes après le début de la pause matinale, les voici déjà dehors à courir sur le terrain de jeux, les uns avec un ballon, les autres pour aller faire de la balançoire.

«Melting pot» d'écoliers

Parmi les inscrits, des élèves de l'établissement privé mais également des jeunes issus de l'école publique. «Les portes sont ouvertes aux autres institutions scolaires, déclare le directeur des camps. C'est un moment de partage, de rencontres, et l'occasion pour les jeunes domiciliés dans la région de créer des liens d'amitié.»

Ainsi, Gina, 7 ans et élève au sein de l'école Haut-Lac avec ses deux sœurs, bavarde avec Maxime, 8 ans, domicilié à St-Légier qui participe aux camps pour la première fois. «Dans les familles actuelles, il n'est pas rare que les deux parents travaillent, observe Stephen McShane. De cette manière, les bambins sont pris en charge du matin au soir et ne s'ennuient jamais.» L'équipe compte plusieurs animateurs et coaches sportifs, présents spécialement pour ces semaines inédites. «Tous parlent français et anglais, précise le responsable, mais les petits qui ne sont que francophones ne sont jamais laissés pour compte.»

Des activités pour tous les goûts

Le coordinateur est un habitué des camps thématiques, qu'il organise chaque année depuis six ans, durant l'été et les vacances de Noël. L'espace à disposition a d'ailleurs été décuplé avec le nouveau bâtiment de l'école Haut-Lac, fonctionnel depuis deux ans. «La salle polyvalente est immense, observe-t-il en tendant les bras. Il serait dommage de ne pas la faire vivre en dehors des heures destinées aux cours.»

Foot, basket, dodgeball, mais aussi travaux manuels, théâtre, jeux d'adresse et équitation. Les initiateurs redoublent chaque fois de créativité pour correspondre à la demande. «Les ateliers ont évolué avec le temps, admet le directeur. Le golf a baissé en popularité et nous avons lancé très récemment des cours d'art dramatique et de cinéma.» Durant l'été, des leçons de robotique et de programmation informatique font aussi partie du menu.

Date:27.04.2017
Parution: 850

Dans ce dossier

Documents

Vidéo
Documents audio