Télécharger
l’édition n°854
au format PDF
Région Lausanne Région Lavaux Région Riviera Région Chablais Région Oron
Dernière minute
La semaine prochaine
Bonus du net

Les enfants n'ont pas de barrières

Lutry Une grande amitié entre deux petites filles fréquentant la même garderie débouche sur un engagement des parents et une association qui aide les personnes en situation de handicap. Une jolie histoire.

Emma à gauche et Clara, une amitié au-delà des préjugés.DR

Nina Brissot

Emma est une ravissante petite fille aujourd'hui âgée de 7 ans. Tout comme sa meilleure amie Clara. Elles sont nées en 2009. Depuis près de 4 ans, elles vivent de grands moments d'une amitié particulière. La différence entre elles, c'est qu'Emma est en situation de handicap. Elle ne peut pas s'exprimer avec fluidité et, lorsqu'elle tente de marcher, c'est avec un déambulateur. Emma a été victime, lors d'une grossesse sans problème pour sa mère, d'une paralysie cérébrale. Ce n'est que vers 6 mois, voyant qu'elle avait des difficultés à se mouvoir et à sourire, que l'évidence s'est imposée. Emma n'était pas comme les autres bébés. Pour les parents, c'est le choc. «Déjà devenir mère pour la première fois est un bouleversement, mais apprendre qu'il va falloir entrer dans un autre mode de vie avec son enfant est une sacrée épreuve, relate Maggie, une américaine installée en Suisse. Le premier choc passé, mon mari et moi avons décidé de nous battre pour elle et pour l'aider à avoir une vie la plus sociale possible».

A la crèche

L'une des difficultés aura été de trouver une crèche qui accepte un enfant demandant plus d'attention. A Lutry, Cathy Chauvet, qui dirige la garderie l'Atelier, pose la question aux parents: «Acceptez-vous que vos enfants accueillent dans leur milieu un enfant en situation de handicap». La réponse est positive et Emma fait son entrée à la garderie. Clara la guette du coin de l'œil. Dans son monde d'enfant, elle se sent un brin maternelle. Très rapidement, elles deviennent amies. Et lorsqu'Emma a besoin de quelque chose ou a un message à faire passer, elle n'a qu'un mot à la bouche: Clara! Les familles se rencontrent. Des liens se tissent. Aujourd'hui, Emma poursuit ses classes en institution mais avec un jour par semaine dans une classe officielle au Mont-sur-Lausanne. Clara poursuit son chemin à Lutry. Mais toutes les occasions sont bonnes pour se retrouver.

Handi-capable

Les parents d'Emma se sont immédiatement intéressés à toutes les thérapies pouvant aider leur fille et ont entrepris des voyages avec elle afin d'acquérir des connaissances dans le domaine neurologique et sur les différentes thérapies. USA, Israël, Angleterre, Espagne: ce genre de handicap est très répandu. Rien qu'en Suisse, 14'000 cas sont recensés. Au fil des voyages, la famille acquiert un grand lot de connaissances et de manières d'agir et de réagir. En 2014, les parents d'Emma, désireux de partager leurs connaissances et d'entrer en contact avec d'autres parents dans le même cas, créent une association: Handi-Capable (voir encadré). C'est un gros travail qui demande des compétences dans différentes matières. Notamment en programmation informatique. Maggie en parle au papa de Clara et lui demande s'il peut s'engager pour l'association. Le soir, il en parle en famille autour de la table, et Clara aussitôt s'exclame: «Mais, papa, tu ne peux pas refuser, c'est ma meilleure amie!» La messe était presque dite lorsque la maman a elle aussi proposé ses services au sein de Handi-Capable.

Date:25.05.2017
Parution: 854

Handi challenge en juillet et Color run en août

L'association a maintenant son site, www.handi-capable.org, qui partage ses connaissances et organise plusieurs manifestations réunissant des parents qui vivent les mêmes problèmes. Notamment le 14 juin, une thérapeute, Helen, va venir pour trois jours pour enseigner aux enfants Handi-capable à utiliser des «talk tools», sorte de jouets permettant d'améliorer la motricité buccale, bouger les lèvres pour mieux prononcer, etc. Ils étaient 4 au départ et sont aujourd'hui 15 à participer à ces ateliers. Le 1er juillet en collaboration avec la Ville de Lausanne se déroulera le Handi-challenge 2017, une course pour personnes handicapées qui comprendra 4 types de courses et se clôturera par un concert (www.handy-challenge.org). Le 27 août, dans le cadre de «Color run», une équipe Handi-Capable de plus de 100 personnes prendra le départ. D'autres informations sur ces manifestations peuvent être obtenues au 076 414 88 98. Mais, pour faire vivre toutes ces actions, des dons sont nécessaires. Le site en dit plus.

Dans ce dossier

Documents

En images

Vidéo
Documents audio