Télécharger
l’édition n°854
au format PDF
Région Lausanne Région Lavaux Région Riviera Région Chablais Région Oron
Dernière minute
La semaine prochaine
Bonus du net

Têtes blondes tout feu sans flamme

Jongny L'UAPE bénéficiera d'un bâtiment sécurisé contre les risques d'incendie d'ici à la rentrée de septembre. Bien que jugée «coûteuse et luxueuse» par certains élus, cette mise aux normes devisée à 212'500 frs a passé la rampe. La menace d'une fermeture planait.

Une chose est sûre, on ne fait pas traîner les choses à Jongny. L'aval a été donné à l'architecte au lendemain de la décision du Conseil, qui avait lieu le 10 mai: dès la rentrée de septembre, les enfants de l'UAPE locale bénéficieront d'un bâtiment sécurisé contre les risques d'incendie. «Le projet est ambitieux, il faut agir rapidement pour que les travaux soient terminés à temps», confesse la municipale Nicole Pointet.

Infrastructures obsolètes

La manœuvre, qui coûtera un peu plus de 212'000 frs à la commune, devenait nécessaire, les infrastructures étant obsolètes. «Sans une remise en conformité imminente, c'est la fermeture de l'institution qui s'impose», faisait pression l'exécutif auprès des conseillers. Certains élus restaient en effet sceptiques face au montant global, jugé élevé. «Les matériaux choisis sont coûteux et luxueux», estime notamment Laurent Louis, en pointant du doigt les portes et vitrages choisis.

Projet esthétique

A cette remarque, la Municipalité plaide la longévité qu'elle souhaite garantir à la bâtisse. «Le but est que l'on profite de cette surface durant les décennies à venir, défend Nicole Pointet. Nous avons donc privilégié un projet esthétique et qui s'intègre parfaitement à la structure existante.» Un architecte a d'ailleurs été mandaté pour suivre l'évolution du chantier de près, ses honoraires s'ajoutant également à la facture. ob

Date:25.05.2017
Parution: 854

Dans ce dossier

Documents

En images

Vidéo
Documents audio