Télécharger
l’édition n°854
au format PDF
Région Lausanne Région Lavaux Région Riviera Région Chablais Région Oron
Dernière minute
La semaine prochaine
Bonus du net

Une solution devra être trouvée pour réduire le bruit des pavés

Montreux La troisième pétition concernant les nuisances sonores engendrées par les secteurs pavés de la Vieille Ville aura été la bonne: les riverains ont été entendus par une grande majorité des élus et la Municipalité devra plancher sur une amélioration.

Les secteurs pavés de la Vieille Ville de Montreux donnent des insomnies aux riverains

Texte et photo: Sandra Giampetruzzi

«Je suis allé sur place et j'ai constaté par moi-même que les travaux n'ont pas été faits dans les règles de l'art. C'est un désastre, tout est à refaire», dénonce Franco Meichtry. L'élu UDC pointe du doigt les secteurs pavés de la Vieille Ville de Montreux, qui de surcroit engendrent d'importantes nuisances sonores. «Cela fait 10 ans que ça dure, ça suffit. Il faut entreprendre les travaux urgemment et la Municipalité doit proposer une variante avec un revêtement bitumineux pour remplacer les secteurs pavés». Une fois encore le 17 mai, le Conseil communal était aux prises avec la troisième pétition des riverains du quartier des Planches qui demandent à ce que les pavés soient ôtés de la route.

«Réglons le problème»

Et si les avis divergent au sein du législatif, qui a refusé par deux fois la prise en considération de cette pétition, les riverains ont tenu bon. Lors de ce débat, certains déplorent la malfaçon des zones pavées qui incombe à l'entreprise. Les joints entre les pavés, mal réalisés, engendreraient des nuisances sonores à chaque voiture qui passe. S'ils permettent de ralentir les automobilistes pressés, ils ont par contre l'inconvénient de faire grimper les décibels. Certains élus estiment donc que les pavés ne sont pas adaptés dans ce contexte. D'autres considèrent que ces zones donnent un air villageois au quartier, ce qui était la volonté initiale des habitants. Tous s'accordent à dire qu'il faut cette fois trouver une solution, car les critiques sont récurrentes depuis 2009. «Cessons le bras de fer avec les pétitionnaires et réglons le problème», argumente Gaëtan Cousin, conseiller Verts et riverain.

Pavé ou bitume

Municipal de l'urbanisme, Christian Neukomm, qui rappelle que le Conseil a par deux fois refusé la prise en considération de la pétition, souligne: «La Municipalité ne pouvait pas aller à l'encontre de la décision du Conseil. Nous avons essayé de trouver un compromis pour satisfaire tout le monde. Mais, ce qui est sûr, c'est que ces pavés doivent être remplacés. L'entreprise qui a réalisé les travaux a reconnu son erreur et prendra à sa charge leur remplacement. Reste à savoir si on change de direction pour poser un enrobé (réd: du bitume)». Ce qui devra certainement être le cas, car des nouvelles normes plus restrictives concernant les nuisances sonores vont être édictées et il faudra en tenir compte. Ce nouveau revêtement lisse aura tendance à augmenter la vitesse des automobilistes. D'où la volonté du conseiller de Montreux Libre, Christophe Privet, «de poser un radar, comme je l'avais proposé dans un de mes postulats». La pétition a cette fois été renvoyée à la Municipalité en vue d'un préavis.

Date:25.05.2017
Parution: 854

Dans ce dossier

Documents

En images

Vidéo
Documents audio