Télécharger
l’édition n°858
au format PDF
Région Lausanne Région Lavaux Région Riviera Région Chablais Région Oron
Dernière minute
La semaine prochaine
Bonus du net

A l'écoute du vin

Pully Dans le cadre du Festival Soundsound, qui succède au For Noise et se déroulera autour du Prieuré du 23 au 25 juin, une expérience sensorielle sera proposée, incluant une dégustation de vins sur des sonorités inventées pour chaque nectar. Une musique diffusée sous casque, dans des lieux différents.

L'étiquette dit: le visage sans contour donne au public la liberté de choisir de voir une femme ou un homme sur le dessin (voir encadré). DR

Nina Brissot

Trois vins représentant chacun une spécificité. Trois lieux différents. Trois compositions musicales. Cette expérience permettant d'utiliser l'ouïe pour apprécier un vin est une première à Pully et se déroulera dans le cadre du SoundSound festival autour du Prieuré qui succède au Pully Foir Noise (voir encadré).

Un piano qui semble voler

Madame, Monsieur, vous avez 10 minutes pour écouter le vin que vous buvez. Non pas qu'il vous parle sur un ton gouleyeux, non, vous allez prendre votre premier verre comme si vous étiez en vacances. Vous serez sur l'esplanade du Prieuré sous les arbres avec, en face le lac, au loin les Alpes, sous vos pieds les vignes, sur vos oreilles un casque haute définition. Dans votre tête, une partition qui vous rappelle la mer, l'eau, les mouettes, des battements de cœur, un piano qui semble voler. Un retour aux sources comme le veut la tendance actuelle. Alors vous découvrirez que l'ouïe peut, elle aussi, s'inviter à la dégustation comme la vue, l'odorat le goût ou le toucher. Pour cette première expérience, l'entreprise «Avec SA», que dirige à Servion Cédric de Pontbriand, a choisi un Bordeaux certifié biodynamique, dont la spécificité est qu'il est élevé à l'ancienne, sans soufre

Sur la voix de Ramuz

Puis vous pourrez reprendre le voyage, dans la cour du Prieuré cette fois, avec un Chasselas d'Yvorne, le grand cru de la Baudelière dont la vigne s'est transmise de mère en fille. Toujours muni du casque, vous allez plonger cette fois dans l'Univers ramuzien qui, d'une voix rocailleuse (archives de la TSR), lit un de ses textes sur le travail du vigneron. En fond sonore, des orages, les bruits de la nature. Tout est si vrai que l'on croit respirer l'odeur ambiante dans une vigne bien en pente.

Surprise encore pour le troisième vin car on va vous priver d'un sens: la vue. C'est les yeux bandés et le casque «à donf» que votre nez et votre gosier découvriront un vin espagnol tirant à 14,5° élevé à Tarragone par le vigneron français René Barbier, en collaboration avec son fils adopté en Haïti, Anderson. Dans vos oreilles, tout défile, les vacances, les folies, les trains comme les scooters, des notes tsiganes, d'autres folkloriques, le carnaval brésilien. Ce sont des vacances dans tout leur éclat, qui ne peuvent se vivre que les yeux fermés ou bandés.

Musiques de Wave studios

Les musiques pour cette expérience sensorielle sont signées du sound designer Raphaël Parisod de Wave studios, les vins sont proposés par Cédric de Pondriand et Jean-Daniel Loparco et c'est Olivier Meylan, directeur du Festival, qui chapeaute l'expérience. Si elle plaît au public, celle-ci pourra se poursuivre aussi bien en privé que dans des salons de vins.

Date:22.06.2017
Parution: 858

L'énigme de l'étiquette

Sur l'étiquette ci-dessus, imaginée par le fils adoptif haïtien du vigneron René Barbier, au niveau de la bouche, se trouve le nom en lettres de diverses formes et styles. Le “C”, hommage à mes cheveux frisés. Le “O” , en forme de porte ouverte sur la bouche, signifie également en japonais : s'ouvrir, communiquer entre nous dans un monde où la guerre a déjà causé assez de dommages. Le “M” c'est la musique, capable de calmer l'animal qui est en nous. Le “T” sont deux crayons à papier perpendiculaires, car l'écriture est ma passion. Et finalement le “U” est un arbuste, ceci ne pouvait pas manquer pour les passionnés de la nature.

SoundSound, trois jours et deux nuits

Après l'arrêt programmé du For Noise Festival, Olivier Meylan a souhaité lancer une nouvelle aventure plus en ligne avec la population pulliérane. A savoir de la musique pour tous les goûts qui varie du pop-rock au jazz-blues reggae, de la musique classique, des comédies musicales, du folklore, du gospel et bien sûr un genre qui marque et qui prend, des «silent disco», où casque sur les oreilles, chacun pourra danser à sa guise, seul ou à plusieurs. Un festival multi générationnel, multi expériences et multi musiques avec dégustation de vins, bourse aux vinyles, installation sonore au Musée, chorégraphie okéL(choréoké) une académie DJ pour les gosses et même un grand brunch pour les familles le dimanche. Soundsound se déroulera sur l'esplanade du Prieuré et dans les différentes cours les 23, 24 et 25 juin. Prix 20 frs par personne.

Dans ce dossier

Documents

En images

Vidéo
Documents audio